Le tribunal administratif de Strasbourg vient de juger que l’élection municipale de Dannemarie, commune de 2300 habitants, à proximité de Mulhouse, était entachée d’irrégularité au motif que le candidat battu dans cette élection s’était trouvé privé du moyen de répondre au tract publié par son adversaire sur facebook à la veille du second tour à l’issue duquel 17 voix séparaient les deux listes.
Le tribunal a relevé que le post incriminé avait été “liké” par 16 internautes.
A ma connaissance, c’est la première fois que le juge invalide une élection pour ce motif.
Qu’en dira le Conseil d’Etat si appel est interjeté ?
En tout cas, à méditer…

Catégories : Repéré…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.