Hors jeu, monsieur Apathie !

La très pathétique affaire des handballeurs Montpelliérains qui a défrayé la chronique au début du mois avant d’être engloutie dans le flot incessant d’actualités a inspiré une chronique toute aussi pathétique à Jean-Michel Apathie.

Sur les ondes de RTL on l’a entendu fustiger l’attitude des joueurs, gardés à vue, qui ont fait le choix du silence. “C’est un peu embêtant comme attitude. Le silence en garde à vue, ce sont des gens en général qui méprisent les institutions, la police, la République (…). Alors voir des joueurs de handball devenus des héros nationaux depuis leur titre olympique, (…) adopter cette stratégie de défense, c’est-à-dire, en gros, “je vous emmerde”, c’est quand même assez terrible. Ça dit bien à sa manière une dégradation de l’esprit civique…” a t-il notamment affirmé.

Ce qui est terrible pour le coup, c’est l’analyse “ras la moquette” – pour ne pas faire insulte aux paquerettes – et la double faute commise par ce chroniqueur, vedette du PAF*, un tantinet cabotin !
La première est journalistique.
Dans l’art difficile de la chronique qui est d’éclairer le lecteur ou l’auditeur à un travers un prisme d’analyse qui laisse cours au point de vue personnel, c’est une faute que de ratiociner des propos moralisateurs, fleurant l’amalgame à outrance !
La seconde est juridique.
Point n’est besoin d’avoir fait de longues études de droit pour savoir que garder le silence en garde à vue est un des droits les plus élémentaires de tout gardé à vue, comme l’a excellement rappelé Maître Eolas dans ce post sur son blog.

On vous a connu plus rigoureux et surtout mieux inspiré, Jean-Michel Apathie !
Signe supplémentaire de la dégradation de l’esprit civique ?

* PAF : paysage audiovisuel français

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.