Bonne année !

“Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible”. Saint-Exupéry  A chacune et chacun de vous j’adresse tous mes vœux pour une bonne et sereine année 2012 qui vous permettra, je le souhaite, de concrétiser tous les projets qui vous sont Lire la suite…

Leçon de journalisme…

Mon père, homme qui marche bravement sur ses 92 ans et continue avec son esprit encore  agile et jeune à ouvrir mon regard sur le monde qui nous entoure, m’a communiqué, au terme d’un subtil montage, ciseaux à l’appui, avant numérisation (cf. illustration), la dernière livraison de la chronique “L’humeur des jours” que tient chaque semaine, Bruno Frappat dans La Croix (N° du 24-25 décembre 2011)

C’est chaque fois bonheur de lire à travers des phrases remarquablement ciselées, le regard affuté que pose, sur notre temps présent ce grand journaliste (de souche Dauphinoise). De 2011, qu’il appelle “l’année des ombres”, voici ce qu’il écrit avec une belle pertinence :
“Bilan de l’année, exercice obligé… Que restera t-il de 2011 dans nos souvenirs ? Que retiendront nos mémoires fragiles de ces douze mois ? L’année du bien et du mal, comme d’habitude. L’année du jour et de la nuit. De l’espérance et du désespoir. De la confiance et de l’inquiétude. Chacun placera le curseur de la positivité en fonction de son propre ressenti, de sa position sociale ou professionnelle, de ses joies ou peines familiales, de ses convictions. Reconnaissons aux positifs qu’il aura fallu un grand effort de la volonté pour affirmer que l’espèce humaine a, cette année, fait d’évidents progrès. Qu’elle aura franchi de nouveaux pas décisifs vers le bonheur terrestre et acquis une dose supplémentaire de sagese. Car 2011 se sera ingénié à alterner les événements inattendus, inespérés et les déceptions lourdes (…).” (suite…)

Bienvenue !

Après avoir affiché trop longtemps une page d’attente bien tristounette, voilà mon blog enfin en ligne ! “Communicant”, je me devais naturellement de donner de la visibilité à mon activité sur internet, média aujourd’hui incontournable. Mais j’avais envie de le faire “à ma manière” en installant sur la toile un Lire la suite…