Parce qu’on est encore loin d’en avoir fini avec la crise sanitaire…

Au vu, de la litanie quotidienne des chiffres de l’épidémie, on se doutait bien depuis quelques jours que le Premier ministre ne porterait pas de bonnes nouvelles ! Nous sommes fixés.

Quoi qu’on pense du propos et des mesures annoncées, il faudra faire avec. Mais en même temps, on doit admettre qu’après neuf mois vécus entre restrictions et privations, l’acceptabilité des mesures est aujourd’hui très fortement amoindrie. Ce qui est un danger en soi.

Face à une parole de l’Etat largement “démonétisée” pour diverses raisons, il me semble que la parole des élus de proximité doit être claire, forte et mobilisatrice. C’est la condition pour que la séquence de Noël qui approche ne soit pas un piège qui se referme, se concluant par un troisième confinement…

C’est ce courage dont doivent aujourd’hui faire preuve les élus locaux. Les derniers à pouvoir porter une parole crédible…

Décidément 2020 n’aura pas été l’année où nous aurons eu tout ce que nous souhaitions, mais celle où nous avons du apprendre à apprécier ce que nous avions.
Message que la communication publique doit inlassablement porter.

Communicants publics à vos marques !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.