Bonne année !

“Pour ce qui est de l’avenir,
il ne s’agit pas de le prévoir
mais de le rendre possible”.
Saint-Exupéry 

A chacune et chacun de vous j’adresse tous mes vœux pour une bonne et sereine année 2012 qui vous permettra, je le souhaite, de concrétiser tous les projets qui vous sont chers.

Bruno Détrie

 

Leçon de journalisme…

Mon père, homme qui marche bravement sur ses 92 ans et continue avec son esprit encore  agile et jeune à ouvrir mon regard sur le monde qui nous entoure, m’a communiqué, au terme d’un subtil montage, ciseaux à l’appui, avant numérisation (cf. illustration), la dernière livraison de la chronique “L’humeur des jours” que tient chaque semaine, Bruno Frappat dans La Croix (N° du 24-25 décembre 2011)

C’est chaque fois bonheur de lire à travers des phrases remarquablement ciselées, le regard affuté que pose, sur notre temps présent ce grand journaliste (de souche Dauphinoise). De 2011, qu’il appelle “l’année des ombres”, voici ce qu’il écrit avec une belle pertinence :
“Bilan de l’année, exercice obligé… Que restera t-il de 2011 dans nos souvenirs ? Que retiendront nos mémoires fragiles de ces douze mois ? L’année du bien et du mal, comme d’habitude. L’année du jour et de la nuit. De l’espérance et du désespoir. De la confiance et de l’inquiétude. Chacun placera le curseur de la positivité en fonction de son propre ressenti, de sa position sociale ou professionnelle, de ses joies ou peines familiales, de ses convictions. Reconnaissons aux positifs qu’il aura fallu un grand effort de la volonté pour affirmer que l’espèce humaine a, cette année, fait d’évidents progrès. Qu’elle aura franchi de nouveaux pas décisifs vers le bonheur terrestre et acquis une dose supplémentaire de sagese. Car 2011 se sera ingénié à alterner les événements inattendus, inespérés et les déceptions lourdes (…).” Continuer la lecture

28 millions de “vidéonautes” : et vous et vous ?

Selon une étude Médiamétrie*, la première du genre réalisée en France au cours du mois de septembre 2011, près de 28 millions d’internautes ont regardé au moins une vidéo sur l’écran de leur ordinateur. En moyenne, chacun d’eux a visionné 64 vidéos et y a consacré 3h16 !
Concernant les “players”, autrement dit les diffuseurs, Youtube se taille la part du lion avec plus d’un million de vidéos vues par mois, suivi de très loin par Dailymotion, 157 000 vidéos vues.

Bien sûr, pour avoir une analyse plus complète, il serait intéressant de savoir ce que les vidéonautes ont visionné, ce que l’étude ne précise pas, tout comme on aimerait pouvoir disposer de mesures concernant les usages en la matière des « mobinautes » qui, avec leur smartphone et/ou leur tablette, doivent également visionner des vidéos.

Quoi qu’il en soit, ces données témoignent une nouvelle fois de la profonde et bien rapide évolution des usages d’internet. En s’appuyant sur la facilité et la puissance de diffusion qu’offre internet, la vidéo devient un média  efficace et pertinent !
J’en avais la forte intution (cf. rubrique du blog, “vidéos et reportage“, le bouton rouge à gauche, ci-contre), j’en ai désormais la preuve !

Bonnes fêtes à tous.

Bruno Détrie

* L’étude Médiamétrie réalisée à partir d’un panel de 25 000 individus est accessible ici : www.mediametrie.fr/internet/communiques/l-audience-de-la-video-sur-internet-en-france-septembre-2011.php?id=574

Marchés publics : nouvelle donne

Intervenant plus rapidement que prévu, le décret 2011-1853 du 9 décembre 2011 modifie l’article 28 du code des marchés publics. Il relève le seuil de dispense de procédure de mesures de publicité et de mise en concurrence de 4 000 à 15 000 euros H.T.
“Le pouvoir adjudicateur peut également décider que le marché sera passé sans publicité ni mise en concurrence préalables si son montant estimé est inférieur à 15 000 euros HT”.
Cependant, sans changement, ce même article 28 dispose : “ lorsqu’il fait usage de cette faculté, il [l’acheteur public] veille à choisir une offre répondant de manière pertinente au besoin, à faire une bonne utilisation des deniers publics et à ne pas contracter systématiquement avec un même prestataire lorsqu’il existe une pluralité d’offres potentielles susceptibles de répondre au besoin.”
Précisons que cette nouvelle disposition réglementaire vaut uniquement pour les commandes publiques engagées à compter de la parution du décret au Journal Officiel, soit le 12 décembre 2011
Une nouvelle donne !

Communication et médiation

« Je sais qu’un peu partout dans le monde,
tout le monde s’entre-tue, c’est pas gai,
mais d’autres s’entre-vivent, j’irai les retrouver… ».
Jacques Prévert

Ce propos de Jacques Prévert, résonne à mon esprit d’une manière particulière après cette soirée passée au cœur de la Chartreuse, invité à participer à l’assemblée générale du Centre Interprofessionel des Bois de Chartreuse.
Cette association fédère l’ensemble des professionnels et acteurs dans l’objectif d’assurer le développement de la filière bois du massif avec, comme point de mire, la reconnaissance de l’AOC bois de Chartreuse. Continuer la lecture

Relations publiques ou relations avec les publics ?

Dans la sphère des communicants, depuis des années, le débat était nourri et presque “byzantin” sur cette question.
Et voilà qu’à l’orée de cet automne 2011, Syntec-RP, l’une des organisations professionnelles du secteur d’activité de la communication, l’a tranché sans tambours ni trompettes par la voix de son président.
“RP” est désormais l’acronyme de “relations avec les publics”.
Simple glissement sémantique ? Eh bien, non !
Réductrice, l’expression “relations publiques” était aussi quelque peu caricaturale et non dépourvue d’un petit côté “bling bling” ! On ne se plaindra donc pas de cette évolution qui a du sens et positionne avec plus de justesse la fonction de la communication dans le monde d’aujourd’hui.

Bienvenue !

Après avoir affiché trop longtemps une page d’attente bien tristounette, voilà mon blog enfin en ligne !
“Communicant”, je me devais naturellement de donner de la visibilité à mon activité sur internet, média aujourd’hui incontournable. Mais j’avais envie de le faire “à ma manière” en installant sur la toile un site-blog qui sorte quelque peu des sentiers battus et… rebattus. Moins par souci de me démarquer à tout coup que pour témoigner qu’avec de la réflexion et des moyens limités, il est possible de réaliser un outil simple, cohérent et sympa, vivant et interactif, me permettant de partager avec vous quelques réflexions que m’inspirent l’actualité et ma pratique quotidienne de la communication et proposant des ressources documentaires issues de mes recherches
Enfin, petit coup de chapeau à tous ceux qui m’ont accompagné dans ce projet. Merci à Caroline Mariage, de Triagoz, qui a guidé ma réflexion et m’a aidé dans l’organisation du projet ; à Isabelle Moussu qui a créé le design ; à Sabine Boubel et son compère Nicolas, qui ont développé ce site-blog. Comme par hasard, vous les retrouverez à la rubrique “ma tribu” !

Le boom de l’internet mobile

En France, au 3ème trimestre 2010, 13,7 millions de mobinautes* déclaraient s’être connectés à l’internet mobile au cours du dernier mois. Tout juste un an plus tard, ils sont 5 millions de plus, soit 18,3 millions de mobinautes ! 6 millions d’entre eux, indiquant se connecter quotidiennement.
Aujourd’hui, sur 10 utilisateurs de téléphone mobile, 4 sont désormais équipés d’un smartphone, contre 2,5 tout juste un an plus tôt.
Continuer la lecture

Surveiller son e-réputation, un enjeu !

Sur internet la vitesse et la puissance de diffusion d’une information ou d’un propos tendancieux et litigieux peuvent causer de graves préjudices.
Pouvant être très sournois et prendre des voies discrètes, parfois inattendues, mais toujours très efficaces dans leur intention malfaisante, ils peuvent être difficiles à repérer rapidement. Et pendant ce temps, le mal se répand subrepticement…

Continuer la lecture

Primaires citoyennes : démocratie et “chose” publique auraient-elles pris un coup de neuf ?

L’ultime débat de cet étonnant cycle vient de s’achever…
En dépit des analyses des politologues, communicants et experts de tout poil, nul ne sait à l’heure ou j’écris ce billet, lequel des deux “impétrants” sera consacré au terme de cette étonnante séquence de vie démocratique qui a manifestement et objectivement conquis une bonne part de nos concitoyens qui furent près de 6 millions, excusez du peu, devant leur écran, mercredi soir 12 octobre ! Continuer la lecture