Les meilleures choses ont une fin !

C’est ce que je me suis dit en prenant part à la récente inauguration d’Aqualline !
Inauguration qui s’est déroulée dans une ambiance très conviviale et “bon enfant” marquant aussi le point final de l’aventure.
Trente mois de chantier que j’ai donc accompagné dans le cadre de la mission que m’a confié le Sivom de l’agglomération de Saint-Marcellin. M’efforçant de déployer avec pertinence et modération, une communication innovante tirant le meilleur parti des possibilités ouvertes par les nouvelles technologies de communication et s’appuyant très largement sur une succession de brefs reportages vidéo relayés par le site internet du Sivom via la plateforme youtube.
Une manière d’intéresser le grand public à un projet qui le concerne au premier chef en l’associant à un chantier d’ampleur duquel il est nécessairement tenu à distance en raison de l’incontournable principe : “chantier interdit au public” ! Et l’on comprend pourquoi…
Et pour conclure, comme une cerise sur un gâteau, l’édition d’un livre dont j’ai conçu et piloté le projet éditorial centré sur un regard photographique. Une vision artistique pour témoigner et rendre hommage à tous ceux qui, de près ou de loin, auront pris part à ce qui, au fil des mois, m’est apparu comme une très belle aventure humaine.
Autrement dit, communiquer pour donner sens et créer du lien.
Certes cela à un coût, mais dans un budget limité et maîtrisé, représentant à peine 0,3 % du montant de l’investissement !

Vous pouvez visionner ici l’ensemble des vidéos.
Les deux dernières sont en préparation et seront publiées prochainement.Inaug Aqualline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.