Facebook délaissé par les jeunes

Eh oui, la roue tourne vite !
Voilà que la dernière étude trimestrielle de Global Web Index qui décrypte l’usage des réseaux sociaux nous révèle que les jeunes délaissent Facebook !
Qui l’aurait cru ?
64% d’entre eux déclarent y consacrer moins de temps. Parmi les raisons évoquées : ils sont moins intéressés qu’avant, ils passent moins de temps sur les réseaux sociaux en général, ils sont lassés de Facebook où leurs amis passent eux-même moins de temps. D’où cette érosion.

Mais ne nous trompons pas dans l’analyse de cette tendance qui peut nous conduire à conclure un peu hâtivement que nous sommes entrés dans la phase de décroissance de ce qui a été un phénomène de mode.
Ce serait une erreur que de se raccrocher à cette analyse bien courte. Car la désaffection des jeunes à l’égard de Facebook est simplement l’expression de l’arrivée à un certain degré de maturité de l’usage des réseaux sociaux.
Si les jeunes se détournent de Facebook, c’est tout simplement parce qu’ils sont captés par d’autres réseaux sociaux comme YouTube, Twitter, Google+, Instagram, LinkedIn, Pinterest, Tumblr, Badoo, MySpace, etc., qui mordent de plus en plus sur les parts du réseau social historique. Ainsi, Tumblr enregistre une croissance de +120% sur les 6 derniers mois, + 100 % pour Pinterest.

Ce graphique emprunté à l’étude Global Web Index, donne la mesure des évolutions à l’œuvre en fonction de l’âge des pratiquants.
Capture d’écran 2015-04-16 à 23.50.35

Maturité des réseaux sociaux qui doit aussi être croisée avec l’évolution des usages liée à la montée en puissance des consultations depuis les mobiles, smartphone et tablettes, supports pour lesquels Facebook n’a pas été conçu et peine relativement s’adapter malgré les gros efforts déployés.

Preuve qu’en matière de communication digitale les positions sont fragiles, voire précaires, et qu’il ne faut donc surtout pas hésiter à revisiter régulièrement sa stratégie à l’aune des évolutions qu’il faut suivre très attentivement.

Si Facebook demeure encore le premier des réseaux sociaux – mais pour combien de temps ? – qui aurait cru qu’il s’impose aussi comme le leader des réseaux sociaux chez les séniors ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.