Démission de Nicolas Hulot : il y aura un avant et un après… Enfin, je l’espère…

Inattendue mais prévisible, dans son moment et sa forme, la démission de Nicolas Hulot n’est pas autre chose qu’un schisme politique comme la société en connait de temps en temps.
Bien au-delà des cénacles, quels qu’ils soient, je pense qu’elle marquera profondément la vie politique. Enfin, je l’espère…
Ne serait-ce que parce que le cadre et le contexte de cette décision auront constitué un moment d’authentique catharsis dans lequel, chose rare, la conviction sincère aura diablement supplanté le calcul politique tout autant que la stratégie de communication forgée, au micron près, par quelque communicants très inspirés !
Il en existe…
Que la sincérité s’impose au cynisme, me parait plutôt une bonne nouvelle.
Certes en termes politiques, ce qui n’est pas mon propos ici. Mais surtout

en termes de communication. Car on est jamais aussi performant que lorsqu’on est sincère et porteur de convictions.
Et quoi qu’on pense de sa posture, force est de reconnaître que Nicolas Hulot a su trouver les mots justes pour dire sa sincérité. Son attitude, réfléchie, calme et posée, a incontestablement renforcé la puissance de ses propos.
Nicolas Hulot a dit ce qu’il avait sur le coeur, sans détours et avec un parler vrai rare qui devrait avoir une plus grande place dans les débats politiques.
A méditer…
Démission de Nicolas Hulot : il y aura un avant et un après.
Enfin, je l’espère !
En tout cas : respect !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *